Une Clé Incontournable Pour Des Prises De Parole Réussies

    Cet article de blog est une transcription de mon podcast #2. Il a donc été rédigé dans la perspective d’être dit à voix haute, dans une communication orale et non écrite. Si vous préférez l’écouter, avec ma voix, cliquez sur ce lien

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je suis ravie de vous retrouver pour ce 2ème podcast du site le son de ma voix.com.

    Aujourd’hui je souhaite vous parler d’une notion qui me tient particulièrement à cœur dans la communication et la prise de parole : celle de l’engagement et de la force de l’intention. 

    L’engagement de la voix et du corps bien entendu, mais aussi, et je dirais surtout, l’engagement dans ses intentions, c’est à dire : avec quelles intentions venez-vous quand vous allez être en situation de prise de parole ou de communication avec vos interlocuteurs, quelle que soit la situation : brief d’équipe, réunion, entretien avec vos collaborateurs ou vos supérieurs hiérarchiques, discussions avec vos collègues, examens, entretiens de recrutement, exposés ou conférences… ou même dans un contexte de communication dans votre vie personnelle…

    Dans ces différentes situations, les questions à vous poser et qui vous aideront à trouver le ton juste, la bonne posture, la voix adéquate, les  bons mots… sont liés à vos intentions de départ et à l’engagement que vous mettez à dire ce que vous avez à dire.

    Pour prendre un exemple concret, si votre intention est de de vouloir convaincre, vous allez adapter votre voix, votre posture physique, votre intonation, vos éventuels déplacements dans l’espace, votre vocabulaire, votre articulation, votre rythme… de manière à ce que votre engagement illustre votre intention. Dans ce cas, la conviction.

    Il s’agit de venir appuyer cet engagement et de vivre pleinement cette intention tout en respectant bien entendu la personne que vous êtes. On ne fait pas là du faux ou du « too much » mais on s’applique à travailler aussi bien son verbal que son non verbal.

    De ce fait, vous allez rentrer en cohérence avec ce que vous dites, donc gagner en charisme, en légitimité aux yeux de celles et ceux qui vous écoutent.

    Parmi les répercussions positives de cet engagement que vous avez à travailler sur vos intentions, vous voyez que tout ce qui a trait à la technique pure (la voix, la gestuelle, la posture du corps, placement des mains…) vient nourrir votre engagement. C’est en quelque sorte vos intentions et vos engagements qui vous font avoir la bonne technique. Et pas forcément l’inverse ! Même si la technique donne bien entendu beaucoup plus de corps et de poids à votre engagement. C’est donc un cercle vertueux : vous travaillez sur vos intentions et vos engagements, et la « technique suit ». Vous travaillez sur « la technique », et cela vient en support de vos intentions et de votre engagement quand vous prenez la parole.

    Je suis très sensible à cette notion d’engagement et d’intentions car je suis souvent perplexe devant des vidéos internet ou conseils divers qui évoquent trop peu souvent le côté « relationnel », humain, propre à votre personnalité, qui est justement lié à cet engagement ou ces intentions et qui, à mon sens, donnent toute la force d’une prise de parole réussie.

    Comme je vous le dirais régulièrement, prendre la parole, ce n’est pas « jouer un rôle mais c’est avoir un rôle à jouer ». Cela fait toute la différence ! On ne cherche pas à singer telle ou telle technique ou pratique, mais à incarner ce que l’on a à dire, à croire à ce que l’on dit, à s’investir dans ce que l’on dit.

    En bref, une prise de parole réussie et encore une fois, quelle qu’elle soit, est un acte d’engagement. Dire à quelqu’un qu’on l’aime par exemple, pour prendre la sphère de la vie privée, c’est un acte fort. Dire à quelqu’un que l’on aimerait qu’il ajuste son comportement, c’est également engageant. C’est s’investir dans sa parole. On ne peut pas le faire comme si on lisait sa liste de course !

    Une des pistes que je vous propose dans l’amélioration de vos diverses prises de parole, c’est de penser à la raison pour laquelle vous allez prendre la parole :

    • convaincre,
    • former,
    • informer,
    • expliquer,
    • séduire,
    • vendre,
    • fédérer,
    • engager,
    • faire rire,
    • émouvoir…

    Cette préparation est indispensable pour répondre à la question clé : avec quelle intention j’arrive dans ce cadre de prise de parole que je vais devoir gérer ?

    La sphère professionnelle regorge de situations où vous avez besoin d’avoir de la confiance et de l’authenticité dans vos différents contextes de communication. Il peut y avoir des enjeux très différents : une présentation en comité de direction ou à un client important, un entretien de recadrage, une présentation qui doit aboutir à une levée de fond, une demande d’augmentation ou plus quotidiennement une communication engageante à avoir dans le cadre de votre activité professionnelle. C’est en travaillant à soigner vos intentions, votre engagement, votre présence, que vous aurez une communication fluide, authentique et alignée.

    Dans le prochain podcast, je vous propose un exercice à pratiquer dans votre quotidien et juste avant une prise de parole, afin que vous soyez pleinement ouvert et présent à votre parole. J’entends par prise de parole, tout moment dans votre quotidien professionnel ou personnel où vous avez à communiquer et pas uniquement des présentations formelles.

    Et bien voilà, j’arrive à la fin de ce podcast. Je serais heureuse de lire vos commentaires. Je les lirai avec plaisir et engagement ! je vous invite à vous abonner à ma chaine You Tube et à partager les podcasts sur les réseaux sociaux.

    Je vous souhaite une excellente journée et je vous dis à très bientôt.