5 Clés Pour Exceller Dans Vos Communications Orales

    Faire la différence lors d’une prise de parole est un point important pour se démarquer de la concurrence ou fédérer une équipe. Etre inspirant, motivant, charismatique, sont autant de qualités qui permettent une transmission de l’information plus qualitative et impliquante pour tous.

    Voici 5 clés, pleines de bon sens et très efficaces pour qui veut progresser

    dans ses prises de parole et passer du manager au leader

    1- Définissez votre objectif, consciemment et avec précisions, et formulez le de manière positive

    Exemple : augmenter le chiffre d’affaire de mon équipe de commerciaux en axant sur la cohésion d’équipe. Votre prise de parole doit faire ressortir cet objectif. Vos interlocuteurs (ici les commerciaux) doivent se sentir pleinement inclus dans vos prises de décisions. Vous vous concentrez sur le résultat souhaité, non pas sur ce que vous ne voulez pas.

    2- Activez vos sens, votre acuité sensorielle

    Lors de votre prise de parole, vous devez être particulièrement attentif à ce qui se passe autour de vous : réactions, sensations, regards, marques d’approbation ou de désapprobations… afin de capter comment est votre « auditoire ». En sachant identifier ce qui se passe chez vos interlocuteurs (communication verbale et non verbale), vous êtes plus à même de percevoir si votre objectif est bien compris et si vous avez utilisé les bons mots et la bonne méthode pour que celui-ci soit implémenté et « validé » dans le sens où vous l’entendez.

    3- Soyez flexible et souple et ayez un grand sens de l’adaptabilité

    Cela vous permet de réagir rapidement et de construire efficacement votre objectif en prenant en considération ce qui peut être soulevé et les retours que l’on peut vous faire. Cela permet de réorienter la communication si nécessaire en utilisant l’écoute et la bienveillance tout en restant dans votre cadre.

    4- Misez sur la relation que vous engagez avec votre auditoire

    Soyez en résonnance avec leur comportement, leur vocabulaire afin d’activer la confiance et de partager sur un objectif commun. Mettez-vous « au même niveau » comportemental et relationnel qu’eux.

    5- Incarnez ce que vous êtes, ce que vous dites, soyez congruent

    Que ce soit dans votre gestuelle, dans votre manière de parler, d’agir, d’interagir, d’écouter… votre auditoire doit sentir la corrélation entre ce que vous dites et ce que vous êtes. Il ne doit pas sentir de décalage entre la personne que vous êtes et le discours que vous avez. Pour le dire autrement : vous êtes vous-même ce que vous dites. Vos interlocuteurs ne doivent pas douter de vos intentions et de votre objectif.

    La communication orale a une grande force de persuasion lorsque elle est bien maîtrisée. Elle permet l’engagement et l’implication de chacun. Elle offre à l’orateur une possibilité de s’exprimer pleinement, en conscience. Elle rend accessible le subtil mélange entre « faire » et « être » : je mène des actions en direction d’un objectif (faire) et je suis pleinement authentique dans ma manière de transmettre cet objectif (être).